Anniversaire de la Sécurité Sociale

, par udfo24

70 ans de lutte pour la dignité et la solidarité


Durant la seconde guerre mondiale le Conseil national de la Résistance décida d’intégrer à son programme « un plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence, dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail, avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l’État »

Après guerre, ce sont les ordonnances des 4 et 19 octobre 1945 qui mettront ce plan à exécution. Une œuvre tellement efficace qu’on parlera de modèle social français.

En cette fin d’année 2015 nous allons donc célébrer le 70ème anniversaire de la Sécurité sociale. Construction humaine historique et unique, la Sécurité sociale donne la garantie pour tous de pouvoir être protégés contre les aléas de la vie. C’est aussi une institution, un legs de la plus haute importance pour les générations futures.
La sécurité Sociale est l’un des biens les plus précieux pour les travailleurs, depuis 1945, grâce à la Sécurité sociale, ils peuvent se soigner, avoir une retraite, percevoir des allocations familiales.

Défendre la Sécurité sociale, c’est défendre la république sociale, c’est défendre la solidarité face à la charité, c’est défendre l’égalité face à l’équité, c’est au final défendre ce qui constitue le ciment républicain de la liberté.

Force Ouvrière dénonce avec fermeté ce que les gouvernements successifs apportent comme réformes : les attaques qu’elle subit sont de toute part. De plus en plus au fil des années et des contre-réformes, on assiste au schéma suivant : l’État décide, et la Sécu paye.

Les 70 ans de la Sécurité sociale sont l’occasion pour Force Ouvrière de rappeler que nous avons, depuis sa création, toujours été des acteurs majeurs dans son développement et dans sa défense. Rappelons que déjà en 1995 lors des manifestations, nous expliquions que les projets d’étatisation n’étaient tout simplement que les prémices d’une privatisation, en particulier en régime d’austérité financière, économique et sociale. La Sécurité sociale ne doit pas tomber dans la main de l’État, ce serait un premier pas pour la vendre au plus offrant…

Force Ouvrière ne cessera de se battre pour défendre la Sécurité sociale et portera haut et fort ses propositions et revendications afin donner à chacun, aujourd’hui et demain, la garantie d’une vie digne et solidaire.

Lire l’ouvrage de la Confédération ->