Communiqué de presse Eurovia

, par udfo24

Inquiétude chez EUROVIA

Le Pacte de Responsabilité, comme Force Ouvrière ne cesse de le dénoncer depuis son annonce par le Président de la République, ne créé pas d’emploi. Pire même, au travers de ses mesures d’austérité, il en détruit.

Ainsi, afin de financer les exonérations de cotisations sociales accordées au patronat, le gouvernement impose des restrictions budgétaires et des réductions de dépenses publiques qui sont autant de commandes publiques de l’État et des Collectivités Territoriales en moins pour les entreprises.

La Fédération Nationale des Travaux Publics en Mai 2014, évaluait de 37000 à 58000 le nombre d’emplois supprimés d’ici à 2017.

En Dordogne EUROVIA, pour anticiper cette perte de marchés, vient de déposer auprès des Services de l’État une demande d’activité partielle pour les 6 premiers mois de l’année 2015.

La bataille pour l’emploi ne se gagnera pas grâce à des mesures d’austérité mais bien par un retour à la croissance au travers d’une politique de relance de la consommation par des hausses de salaires, de soutien aux entreprises par des aides ciblées et des investissements publics.

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

PIERRE COURREGES-CLERCQ