Meeting national du 29 janvier 2014

, par udfo24

COMBATTRE L’AUSTERITE : UNE URGENCE SOCIALE ET DEMOCRATIQUE

C’est sous ce mot d’ordre que 6000 militants se sont rassemblés le 29 Janvier à Paris.
Comme l’année dernière, après un réveil matinal et au terme d’un long voyage, une délégation de l’Union Départementale est parvenue à la Halle Freyssinet accueillie musicalement par la troupe « Jolie môme ».

Des représentants syndicaux d’entreprises en lutte en 2013 ont ouvert le meeting : Renault, Hôpital de Cherbourg, Fonction Publique équipement de l’Ain, Lapeyre, Sanofi, Chantier Naval de St Nazaire. Chacun a pu exposer les difficultés rencontrées l’année passée et l’action menée par le syndicat.

Jean Claude Mailly, Secrétaire Général de la Confédération, est intervenu dénonçant tour à tour l’austérité imposée par l’Europe, le "coming-out" libéral du Président, le pacte de responsabilité avec ses nouveaux cadeaux faits aux patrons.

Le Secrétaire Général a rappelé notre conception du syndicalisme libre et indépendant : « Faire du syndicalisme ce n’est pas se couler dans la gestion du possible... Quand le moule n’est pas bon, mieux vaut ne pas se couler dedans. »

Appelant au changement de politique économique il a rappelé que : « La défense et l’augmentation du pouvoir d’achat sont notre priorité syndicale, la priorité des priorités ».

En ce début d’année et face aux attaques programmées du système de Sécurité Sociale, il a réaffirmé que : « la sécurité sociale est l’un des biens les plus précieux pour les travailleurs et leurs familles. »

Il a appelé, au nom de la Commission exécutive Confédérale, à faire du 18 Mars prochain une journée de rassemblements et manifestations, invitant les organisations syndicales partageant les mêmes préoccupations à nous rejoindre pour une journée de grève interprofessionnelle.

« La sécurité sociale, celle des anciens, celle d’aujourd’hui et celle à garantir demain, mérite bien une grève. »

LE SECRETAIRE GENÉRAL
Pierre COURREGES-CLERC