Journée sur le burn-out à l’Union Départementale

, par udfo24

Tout au long de la journée une cinquantaine d’élus Force Ouvrière ont été sensibilisés sur la flambée des pathologies psychiques autour de plusieurs thèmes :

- Le constat
- L’ampleur du phénomène
- La prévention
- Les solutions

Sur ces 2 derniers points, même si le cadre juridique est devenu plus contraignant au travers de la rédaction de l’Article L4121-1 du Code du Travail, imposant une obligation de résultats à l’employeur en matière de protection de la santé physique et mentale des travailleurs, on ne peut que déplorer que les récentes ordonnances Macron de Septembre 2017 marquent un recul historique de la prévention par l’affaiblissement du rôle, du nombre et des moyens des CHSCT.

En début de soirée, après une conférence de presse à laquelle de nombreux journalistes ont répondu présent, l’Union Départementale FO Dordogne a ouvert une table ronde publique avec le concours de la DIRECCTE Dordogne, représentée par Emilie HORN (Inspectrice) et Emmanuel DREAN (Directeur -Adjoint), et de la Médecine du Travail représentée par Laurent EECKE (Directeur du SIST de Périgueux).

Après une introduction par chaque intervenant, l’auditoire (une soixantaine de personnes) a pu poser directement des questions aux "experts", chacun répondant sur son périmètre de compétence.

Après 2 heures d’échanges instructifs et constructifs, cette journée, qui résonne cruellement au regard de la récente actualité de notre département, s’est terminée avec la satisfaction d’avoir pu placer des mots sur ces maux qui touchent indifféremment tous les travailleurs.

LE SECRETAIRE GENERAL
PIERRE COURREGES-CLERCQ

Lire l’article de la DL du 29 octobre 2018 ->
Lire l’article de l’Echo du 14 novembre 2018 ->